248 km
parcourus

16:14 heures
sur le vélo

2 061 mètres
d'ascension

380 mètres
altitude maximum

3 jours sur le vélo
(83 km/jour)

15.3 km/h
vitesse moyenne

Nous nous étions quittés à Thionville, la rebelle, l’inconnue, la surprenante… C’était un petit détour sur la carte mais qui permettait de revoir Gilles, un bon ami de Romain, qui nous a guidé, chouchouté le temps d’un week-end !

Nous avons visité ensemble Nancy, et sa place Stanislas, puis Metz que l’on a beaucoup aimé et que l’on recommande pour ceux qui ne connaissent pas !

Ensuite Gilles est parti au ski, et nous nous avons repris la route car le programme reste chargé.

C’était un dimanche et il pleuvait, un peu, beaucoup, à la folie comme on aime la pluie

Mais un orage fini toujours par passer, en plus on se dirigeait vers l’est et nous avions le vent dans le dos ce qui nous a permis de finir l’étape de 90 km « assez » facilement.

En fin d’après midi, nous avons même eu le temps de visiter un site assez remarquable et intéressant, le Völklingen Hütte, c’est une ancienne usine Sidérurgique qui a été transformée en musée et même le premier monument industriel à être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’atmosphère qui y règne, la taille des machines, l’usine laissée en l’état, la complexité du site vaut vraiment le détour.

Sinon petit point plus pour les cyclistes, la boîte à vélo :

Vraiment très pratique, on le glisse dedans, on referme, et on peut aller visiter l’esprit tranquille !

Le soir nous avons été accueillis super gentiment chez Ludivine et Silvan, dans la ville de Sarrebruck (en Allemagne car nous avons passé la journée entre France et Allemagne). Petite pasta party, suivie d’une grosse nuit au chaud et c’est reparti pour un lundi comme les autres : vélo, vélo, dodo.

On a été bien gâtés côté routes, on est entré dans les Vosges du Nord, très joli, la forêt a commencé à apparaître :

Et le soir nous sommes allés dormir à Dambach en Alsace, chez Sophie et David, c’était une excellente soirée, super dîner concocté par leurs soins, c’est encore une belle rencontre. Le lendemain, nous repartons avec un 2,9° affiché au compteur 

ça sera une très belle journée ensoleillée, qui nous mène lentement mais sûrement vers le Rhin où cette fois-ci c’est la bonne, on quitte définitivement la France :

On prendra un petit bac dans la ville de Seltz (côté France) et on débarque côté Allemand 

On a donc pris un autre moyen de transport, ce bac pour traverser le Rhin, petite entorse au règlement, et ça ne sera pas la seule d’entorse, car j’ai un petit souci au ménisque, alors 7 jours de repos obligatoires, premier coup dur, on reprend les prochaines aventures mercredi prochain !

A très vite

Pour voir toutes les photos de Belgique et de France, veuillez cliquer-ici.

Pour voir notre aventure en chiffres, c’est par ici.

Au bout il y a le Rhin

7 avis sur « Au bout il y a le Rhin »

  • 16 mars 2019 à 17 h 32 min
    Permalien

    Salut à vous ! Rhooo, bon repos à ton genou, je croise les doigts pour que ça passe vite. Super la boîte à vélo ! Merci pour ces infos et photos :-*

    Répondre
    • 19 mars 2019 à 18 h 03 min
      Permalien

      Oui on traîne en route pour que tu reviennes nous voir 😉

      Répondre
  • 18 mars 2019 à 13 h 06 min
    Permalien

    Pas encore le plus dépaysant mais ça avance bien !
    Il vous manque le petit drapeau français pour vous faire remarquer 😉

    Bon courage de notre l’équipe,
    La data team 🙂

    Répondre
    • 18 mars 2019 à 21 h 10 min
      Permalien

      Romain est ce que l’idée de passer la nuit dans les boîtes à vélo t’as traversé l’esprit ?

      Répondre
    • 19 mars 2019 à 18 h 02 min
      Permalien

      Salut Phiphi et toute la data team 🙂 Merci pour ton message, c’est super gentil ! Oui c’est pas bête pour le drapeau, mais je pensais plus mettre un drapeau breton 😉

      Répondre
  • 19 mars 2019 à 10 h 35 min
    Permalien

    C’est super de vous lire, et de voir que vous avez la banane en toutes circonstances! Du mieux pour ton ménisque Emilie et bonne suite à vous!

    Répondre
    • 19 mars 2019 à 18 h 01 min
      Permalien

      Salut François, merci beaucoup pour ton commentaire et tes encouragements 🙂 On reprend le vélo demain !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.